Accéder au fil RSS Envoyer à un ami Imprimer

Cancer du sein : retard de diagnostic du gynécologue et du radiologue

Lettre n° 44 du 13 décembre 2010

Relevé de décision d’une Commission Régionale de Conciliation et d’Indemnisation (CRCI)

Une femme de 42 ans, ayant eu 3 grossesses normales et dont la mère est décédée à 55 ans d’un cancer du sein, consulte son endocrinologue pour le suivi d’ovaires polykystiques. Un nodule du quadrant supéro-­externe (QSE) du sein droit est découvert lors d’une mammographie et d’une échographie. Le radiologue, suite à la mammographie, conclut à un « surcroît d’opacité axillaire correspondant à un nodule tissulaire hypoéchogène, à confronter aux données d’un examen cytologique » ; et, suite à l’échographie, à « un nodule du QSE à confronter au prélèvement cytologique ». Il mentionne ACR4 pour le sein droit. L’en­docrinologue adresse alors la patiente à son gynécologue pour avis. Une ponction du nodule revient négative. Dix mois plus tard, le gynécologue prescrit une nouvelle échographie dont le compte-rendu mentionne « modification en aspect et en épaisseur du nodule tissulaire connu du QSE droit avec apparition d’une hypervascularisation (ACR4) ». Le gynécologue adresse la patiente, pour avis, à un autre radiologue qui conclut à un fibro-adénome « tout à fait stable par rapport aux examens précédents » et à « une impression de bénignité ». Un an plus tard, la patiente, qui ressent des douleurs au sein, consulte le gynécologue. Devant une augmentation de volume du nodule, il demande une échographie au radiologue. Celui-ci découvre 2 autres nodules puis ponctionne celui qui a augmenté de volume ; l’anatomo-­pathologiste conclut à un carcinome canalaire infiltrant. Une biopsie confirme le diagnostic. Une mastectomie est pratiquée avec curage axillaire, puis une chimiothérapie pendant 18 semaines et une radiothérapie.
Le dommage consiste en un retard de diagnostic d’un an dans la mise en œuvre d’une biopsie permettant d’affirmer le diagnostic de carcinome canalaire.
Pour les experts, compte-tenu du contexte clinique, des antécédents familiaux et de l’évolution des bilans, le gynécologue n’aurait pas dû se contenter de résultats incertains, tant radiologiques que cytologiques ; et une biopsie chirurgicale aurait été justifiée. Le radiologue aurait dû suggérer un prélèvement à visée histologique et un second avis spécialisé puisqu’il ne pouvait pas conclure de manière formelle à la normalité du bilan. Sachant qu’un an auparavant le cancer était déjà plurifocal, on ne peut cependant pas affirmer que ces comportements, qui constituent des manquements, sont à l’origine d’une perte de chance significative.
La CRCI retient une perte de chance fautive. Les assureurs des médecins devront indemniser un déficit fonctionnel permanent (DFP) de 10 % et des souffrances endurées de 3/7.

Gaëlle Costiou

le 13 décembre 2010 - n°44 de La Lettre de la Responsabilité Médicale

Imprimer Envoyer à un ami Accéder au fil RSS

RETOUR A LA PAGE PRÉCÉDENTE
 
 
 
 
Territoria
 

Vient de paraître
5 ème édition
  

Mise à jour au 1er mars 2019  

La procédure disciplinaire dans la fonction publique territoriale

Francis Mallol, Kaira Bouderbali

- Les comportements répréhensibles et les fautes sanctionnables

- Quand et comment sanctionner ?

- Contrôles des sanctions et droits de la défense

- Maîtriser les notions de faute, d’insuffisance professionnelle et d’obligations de moralité

- Prévenir et répondre aux comportements : utilisation fautive d’internet, violation des principes de neutralité et laïcité, influence des sectes, harcèlements...

Indispensable pour maîtriser toutes les étapes de la procédure dans un domaine sensible

5 ème édition - mars 2019
432 pages – ISBN : 2-905529-69-5
65 € TTC port compris

 

Nouveau  

Deuxième édition - juin 2019  

Le guide pratique des marchés de maîtrise d’œuvre

Ludovic Vigreux, Kevin Thuilliez

- Les dispositions réglementaires indispensables

- Les règles de passation : procédures adaptée, formalisée

- Phases de conception et de réalisation : les éléments de mission de maîtrise d’œuvre

- Les honoraires : primes, concours, forfait

- Passation du contrat de travaux et seuils de tolérance

- Engagements, responsabilités et contentieux

- Propriété intellectuelle.

Le guide s’enrichit de plusieurs documents téléchargeables sur le site des Editions Sorman pour faciliter et sécuriser les procédures.

2 ème édition - juin 2019
96 pages – ISBN : 2-905529-70-1
47 € TTC port compris
Version PDF : 33 € TTC

 

Nouvelle édition – mai 2018  

Protéger les chemins ruraux

Francis Pian

Au sommaire

- Définir un chemin rural, fixer son emprise ; les éléments constitutifs, la procédure de bornage

- Créer, incorporer, modifier un chemin rural

- Protéger et conserver les chemins ruraux : les pouvoirs du maire.

- Comment les entretenir ? Les obligations de la commune ; faire respecter les servitudes ; les travaux occasionnés

- La disparition des chemins ruraux : intégration dans le domaine public, vente, désaffectation, prescription acquisitive

- Quelles ressources leur consacrer ? les interventions des pouvoirs publics et du secteur privé, les taxes.

Des extraits des textes officiels, de jurisprudence, des modèles de délibérations et d’arrêtés complètent chaque chapitre.

3e édition - mai 2018
160 pages - ISBN : 2-905529-67-9
Prix : 39,50 euros/TTC, port compris

 

Nouveau  

Le manuel de l’administrateur local

Le manuel de l’administrateur local

Francis Mallol

Au sommaire :
- Elaborer un acte administratif et assurer la sécurité juridique
- Identifier les autorités compétentes
- Associer le public et traiter efficacement ses demandes
- Motiver ses décisions
- Gérer les décisions implicites
- Eliminer les actes administratifs
- Répondre aux demandes de communication des documents administratifs
- Régler les différends ente l’administration locale et le public.

Un guide indispensable pour sécuriser ses décisions et le traitement de ses actes.
Un index alphabétique analytique facilite les recherches.


1ère édition - mars 2018
416 pages - ISBN : 2-905529-66-0
Prix : 69,50 euros/TTC, port compris

 

Nouveau  

SÉCURISER
L'EXÉCUTION DES MAPA

Le guide pratique de l'exécution d’un marché à procédure adaptée

Ludovic Vigreux – Kévin Thuilliez

- Gestion de la sous-traitance
- Modifier les contrats en cours d’exécution
- Bien gérer les avances, acomptes, garanties, cessions de créances
- Agir lorsque le titulaire est en difficulté financière
- Mise en demeure et pénalités
- Réception et documents à fournir après l’exécution
- Résilier un marché
- Parfait achèvement et garantie décennale
- Le protocole transactionnel
- Archiver les marchés publics.

En annexe, des documents types téléchargeables pour accompagner l'acheteur et sécuriser ses procédures.


1ère édition - mars 2018
100 pages - ISBN : 2-905529-65-2
Prix : 46 euros/TTC, port compris
Version PDF : 34 euros/TTC.

 

MARCHÉS À PROCÉDURE ADAPTÉE

Le guide pratique de la passation
Le guide pratique de la passation d’un marché à procédure adaptée

- Définir et estimer ses besoins,
- Choisir et pondérer les critères
- Maîtriser les règles de publicité
- Rédiger les pièces du marché

- Négocier avec les candidats et achever la procédure
- Les cas particuliers des achats inférieurs à 25 000 € et des marchés de maîtrise d’oeuvre.
Réussir la passation d'un MAPA répondant aux besoins de la collectivité dans le respect des deniers publics.


En annexe, des documents types téléchargeables pour accompagner l'acheteur et sécuriser ses procédures.


Ludovic Vigreux – Kévin Thuilliez
1ère édition - mars 2017
100 pages - ISBN : 2-905529-64-4
Prix : 48 euros/TTC, port compris
Version PDF : 34 euros/TTC.

 

OFFRE DÉCOUVERTE

Bénéficier gratuitement d'informations exclusives sans engagement de votre part